comment se passe un rachat de crédi
Finance

Comment se passe un rachat de crédit ?

Un prêteur qui a des difficultés à honorer ses engagements envers les banques peut attendre qu’en attendant de racheter son crédit, il puisse rembourser un seul prêt. Cette procédure peut néanmoins être longue pour les personnes au bord de l’insolvabilité. Vous pouvez alors demander l’appui d’un courtier pour qu’il vous aide tout au long de la procédure. De multiples consommateurs choisissent la restructuration de crédit, car elle permet de diminuer leur dette. En effet, les mensualités de l’intéressé et ses frais d’assurance sont diminués.

Comment s’y prendre pour négocier un rachat de crédit ?

Il existe de nombreuses sociétés qui proposent des rachats de crédits ! Cependant, toutes les offres ne sont pas forcément intéressantes et les services peuvent varier d’un établissement financier à l’autre :

  • certains ne proposent que des rachats de crédits suivant la consommation ;
  • des établissements proposent des rachats de crédits hypothécaires uniquement ;
  • d’autres encore proposent des taux plus bas ;
  • nombre d’établissements économiques ne traitent que les dossiers transmis par un intermédiaire.

Quelle est la procédure à suivre pour obtenir un rachat de crédit ?

L’établissement financier aura besoin de connaître votre condition personnelle et professionnelle ainsi que vos capacités à rembourser avant de vous accorder un rachat de crédit (rapport entre vos revenus et vos charges). Les modalités de rachat de crédit varient en fonction de votre situation. Avoir une situation personnelle et professionnelle stable est un gros avantage, car les banques apprécient ce type de clients, cela montre à la banque que vos revenus, et donc vos remboursements, seront durables :

  • une longue expérience dans la même entreprise ou dans un domaine libéral ;
  • un emploi de longue durée ;
  • une pension prédéterminée.

Examen du dossier de l’emprunteur pour l’obtention d’un rachat de crédit

Le conseiller de l’établissement sollicité fera une analyse de faisabilité à partir de toutes les informations données par le demandeur de regroupement de crédits. Par exemple, le degré d’endettement avant la restructuration de crédit est l’une des variables utilisées pour évaluer la viabilité du projet. Le degré d’endettement résultant de l’opération envisagée est également pris en compte. Le dossier peut être constitué si la banque prêteuse estime que le regroupement de crédits lui est utile. En revanche, si la banque n’est pas satisfaite de la rentabilité de l’opération après avoir effectué les études appropriées, le dossier sera rejeté. En conséquence, la personne intéressée sera contactée.

Création d’une restructuration de crédit pour l’obtention d’un rachat de crédit

La banque doit évaluer correctement le coût total du nouveau prêt après avoir connu les intérêts de l’opération de rachat de crédit. Elle simule alors le centime le plus proche. Elle procède ainsi, la difficulté de la procédure repose sur la quantité de pièces justificatives à fournir. Par exemple, la banque peut demander :

  • des factures de paiement ;
  • les relevés de compte des deux derniers mois.

L’objectif est d’évaluer la crédibilité du demandeur. La banque qui gère le dossier prend ensuite contact au nom de son client avec les différents créanciers. Pour ce faire, un papier appelé mandat de recherche est signé.

Réception de l’offre de rachat de crédit

C’est à ce moment que l’emprunteur choisit la formule de regroupement de crédits la plus avantageuse pour lui en tenant compte de ses besoins et de sa capacité financière. En cas de regroupement de crédits à la consommation, il dispose de 14 jours pour l’étudier et de 10 jours si le regroupement de crédits se fait avec une garantie hypothécaire. Il est conseillé de s’adresser à de nombreux organismes, car les refus sont fréquents et obtenir plusieurs offres peut se justifier. Le montant des frais à payer en cas de remboursement anticipé ainsi que la durée de remboursement sont deux facteurs qui doivent influencer la décision du souscripteur. Il est également possible de prendre en compte le montant des mensualités. Tous ces facteurs ont une influence sur le coût total du prêt. La dernière étape consiste au déblocage de l’argent du regroupement de crédits. Cette dernière (qui accorde le nouveau crédit) restitue toutes les dettes des créanciers lorsque le client approuve l’offre d’une des marques contactées. En même temps, si le contrat permet de telles opérations, la banque peut débloquer des crédits de trésorerie. Le client pourra ainsi répondre correctement à ses demandes financières. La somme est directement versée sur le compte courant de l’individu.

En général, pour un regroupement de crédits à la consommation ou une garantie hypothécaire d’au moins 30 jours, le processus de la demande de paiement nécessite au moins 10 jours.