courtier rachat crédit
Finance

Comment contacter un courtier en rachat de crédit ?

L’intérêt de faire appel à un courtier en rachat de crédit est primordial pour un entrepreneur. En effet, il s’occupe de faire économiser du temps, mais aussi de l’argent, car c’est lui qui portera la lourde responsabilité de lui décrocher les offres les plus intéressantes et à des prix convenables.

Vous êtes entrepreneur et vous voulez savoir comment il vous est possible de contacter un courtier en rachat de crédit ? Laissez-nous vous donner le maximum de détails possibles à ce sujet.

Solliciter un courtier en rachat de crédit : pourquoi ?

Un courtier est un spécialiste dont le travail est de pouvoir obtenir les meilleures opportunités possibles, il sera donc toujours plus avantageux pour un entrepreneur de déléguer cette tâche à ce type de professionnel. Trois raisons principales pourraient pousser un entrepreneur à engager un courtier, les voici :

  • gagner du temps
  • beaucoup de connaissances
  • son expérience

Le rôle principal du courtier est de monter un dossier solide et valide pour l’entrepreneur qui l’engage, suivant à la lettre la réglementation décrétée par le Code de la Consommation. Ce travail, effectué dans les règles de l’art, permet à l’entrepreneur des gains de temps colossaux, à savoir que grâce à cela, il n’aura pas besoin de faire lui-même la tournée des banques en réexpliquant à chaque fois son projet pour qu’il se voit accordé des subventions.

Un bon courtier en rachat de crédit a un réseau de connaissances très large dans le secteur des finances et de l’économie, ce qui lui permet de gagner encore plus de temps et de ne rater aucune occasion qui pourrait profiter à ses clients. Plus celui-ci aura un réseau riche, mieux il pourra aider son entrepreneur.

L’expérience d’un courtier de rachat de crédit compte pour beaucoup dans la manière dont il exerce son métier. Ainsi, un courtier bien rodé pourra facilement savoir, quand et où, dénicher les meilleures opportunités.

Quels sont les critères de sélection pour un courtier en rachat de crédit ?

Un courtier travaille exclusivement dans l’intérêt de son client, à savoir l’entrepreneur qui l’a engagé, il n’a donc aucunement besoin de favoriser une banque de rachat de crédit plutôt qu’une autre, en plus du fait qu’il ne soit pas représentant de celles-ci, à savoir qu’il représente une figure intermédiaire entre les deux parties et qu’il exerce, grâce au mandat de procuration que lui transmet l’entreprise pour laquelle il travaille.

courtier rachat crédit

Il existe de nos jours trois types de courtiers, ceux exerçants dans des réseaux, ce qui augmente leurs chances d’être contactés, car ces réseaux sont connus des entrepreneurs. Ceux dont les profils se trouvent sur Internet, et qui attendent d’être contactés par ce biais, à savoir que certains d’entre eux peuvent directement demander vos informations par E-mail et procéder à toute la mise en place de votre dossier seulement par contact virtuel, néanmoins, il faut se méfier de certains d’entre eux qui pourraient manquer de fiabilité.

Si vous optez pour cette possibilité, veillez à choisir des sites très connus et fiables. Un dernier type de courtiers de crédit, sont les courtiers indépendants, généralement les plus connus d’entre eux sont très efficaces d’où leur possibilité de se permettre ce mode de travail.

Pour bien choisir votre courtier, vérifiez bien qu’il est inscrit à l’Orias, un organisme recensant tous les courtiers officiels. Veillez également à bien scruter son CV en faisant bien attention à son ancienneté, mais aussi, les projets qu’il a permis de financer.

N’hésitez pas à demander les avis des internautes ou des anciens clients d’un éventuel courtier choisi, il est toujours préférable d’avoir des retours objectifs avant de se jeter dans le tas.

Quand doit-être payé un courtier ?

D’après la loi Murcef, un courtier s’occupant d’un rachat de crédit ne doit pas être rémunéré pendant qu’il effectue son travail. En effet, il faut qu’une ou plusieurs banques, au moins, acceptent de céder un prêt à l’entrepreneur pour que celui-ci se voit dans l’obligation de payer le courtier engagé, auquel cas, rien ne l’exigerait.

Un apport initial n’a pas non plus à être reversé, ni un paiement avancé sans être dépensé. En somme, rien de financier ne vous lie à votre courtier avant que celui-ci ne réussisse à faire son travail attribué, la raison en est simple, il s’agit d’un travail incertain qui ne peut pas toujours être couronné par un succès, sans oublier les diverses fraudes possibles qu’il a été possible de voir par le passé dans ce secteur.

Vous en savez maintenant plus sur les courtiers en rachat de crédit.