jeune conducteur assuré
Assurance

Jeunes conducteurs : l’importance d’être bien assurés

Tous les titulaires de permis de conduire doivent être assurés, du moins pour la responsabilité en cas d’accidents. En France, c’est une obligation. Aussi, si vous êtes jeunes conducteurs ou si vous êtes détenteurs de nouveaux permis, vous devez être assurés. Découvrez dans cet article pourquoi il est important d’être bien assurés lorsque vous venez d’obtenir votre permis de conduire.

Qui considère-t-on comme jeune titulaire du permis de conduire ?

L’assurance auto jeune conducteur diffère en fonction de la durée de détention du permis de conduire. Ceux qui sont détenteurs d’un permis de conduire de moins de 3 ans paient généralement des assurances plus chères. Les assureurs se méfient davantage d’eux et les considèrent comme des conducteurs à risques. En revanche, un jeune titulaire du permis d’apprenti conducteur n’est pas obligé de souscrire à des assurances. Il n’aura le droit de conduire une voiture qu’en étant assisté par un conducteur expérimenté.

Si la personne détentrice du permis de conduire est déjà âgée, les assureurs ne la considèrent plus comme de jeunes conducteurs. Les primes d’assurances auto ne seront donc plus calculées de la même manière que celles d’un conducteur de 16 ans, par exemple. Pour savoir à combien s’élèvent ces primes, il est important de comprendre le système de calcul des taux d’assurances. Il est aussi recommandé de comparer les différentes offres proposées par les compagnies d’assurances. C’est une étape incontournable pour savoir à quel type de contrat d’assurances auto il faut souscrire.

Pourquoi faut-il souscrire à un contrat d’assurance ?

Bien que les assurances soient obligatoires en France, l’intérêt d’en souscrire va au-delà du respect des lois imposées. En effet, les assurances garantissent la sécurité routière des conducteurs, des passagers et de tous les utilisateurs de la route. En cas d’accidents, les assurances de responsabilité civile protègent les tierces victimes des dommages matériels et corporels. Les assurances auto évitent aux conducteurs des risques judiciaires et financiers. C’est ce que l’on appelle la « couverture minimale ».

A lire: comment faire un devis assurance avec plaque d’immatriculation

Les assurances auto couvrent également les dégâts que le jeune détenteur de permis peut faire subir à son véhicule. Il s’agit de la responsabilité civile. Et il y a d’autres assurances pour se préserver des risques comme l’incendie, les bris de glace, les catastrophes naturelles et les divers vols. La garantie équipement auto, quant à elle, vous permet d’être indemnisé en cas de vol d’équipements pneumatiques, de série ou des équipements ajoutés comme les feux de signalisation du véhicule. Si l’un de ces cas se présente, le jeune conducteur assuré sera indemnisé à hauteur de la garantie accordée par son contrat.

Quels sont les critères à privilégier pour les assurances auto ?

Les compagnies d’assurance auto privilégient certains critères pour sélectionner leur clientèle. Ce sont : le profil du conducteur, le type de véhicule, les habitudes de conduite et le lieu de résidence. Les conducteurs négligent souvent les conditions d’application et les garanties à souscrire au profit des coûts les moins chers. Il faut néanmoins noter que si les détenteurs de nouveaux permis souhaitent devenir des conducteurs réguliers, les assurances tous risques sont recommandées.

A lire : assurance auto malus pas cher

L’utilisation des comparateurs d’assurance auto demeure indispensable pour reconnaître les offres les plus avantageuses. Celles qui ne coûtent pas cher, mais qui ne négligent pas l’option de sécurité pour les nouveaux permis et pour les conducteurs réguliers. Sinon, pour éviter les charges financières causées par les accidents, le renforcement des connaissances routières est la clé. Le jeune conducteur peut réviser les règles du Code de la route, autant qu’il le veut, via une simple application.

Les jeunes titulaires de nouveaux permis peuvent ne pas maîtriser la conduite. Les risques d’accident, même minimes et n’engageant que des dommages matériels, ne sont pas à négliger. Tout peut arriver, il vaut mieux être bien assuré.

5/5 - (1 vote)