assurance auto malussée
Assurance

Où souscrire à une assurance auto malussé pas cher ? : quelle choix d’assurance faire ?

Étant propriétaire d’un véhicule, il est de votre devoir de souscrire à une assurance auto afin de vous protéger et de couvrir les dépenses en cas de sinistres. De plus, il a été mis en action un dispositif dit plus communément “Bonus-Malus” qui consiste à réduire ou à l’inverse majorer le tarif de la prime d’assurance d’un automobiliste et ce en fonction du nombre d’incidents ou d’infractions commises.

Ainsi, le but principal de ce dispositif est de récompenser les automobilistes qui respectent les bonnes conduites sur la route. Ainsi, nous verrons tout au long de cet article tous les points-clés à connaître en ce qui concerne l’assurance auto malussé.

Qu’est-ce que le bonus-malus auto ?

Afin de récompenser les bons automobilistes, il a été mis en place un dispositif dit plus communément “Bonus-Malus”, qui consiste principalement à majorer ou réduire la prime d’assurance d’un conducteur en fonction de son historique de bonne conduite (infractions, accidents, etc..). Ainsi, tous les deux mois environ avant chaque prolongement de contrat d’assurance, l’assureur fait part d’une échéance de la prime de référence à son client dans le but de l’informer du montant total à payer.

Cependant, le montant dépend donc essentiellement du coefficient de réduction-majoration, qui est remis à jour à chaque début d’année. De plus, dans le cas où le contrat d’assurance arrive à échéance à la date du 31 décembre, l’assureur devra prendre en compte les sinistres dont le conducteur est responsable et ce entre le 31 octobre de l’année précédente jusqu’au 31 octobre de l’année en cours. De plus, il est à noter que si aucun incident n’est déclaré durant cette période alors il sera possible de réduire la prime d’assurance de l’automobiliste.

Quels sont les sinistres pris en compte dans le bonus-malus et comment le calculer ?

Ainsi, la question que tout le monde se pose est “quels sont les sinistres pris en compte ?”, de ce fait, il est à noter que ces derniers ne concernent pas les sinistres dont vous n’êtes pas la principale raison et ne sont donc pas pris en compte lors du calcul du bonus-malus. De ce fait, il existe une liste des divers sinistres automobiles n’ayant aucune influence sur le bonus-malus et ce à travers l’article A121-1 du Code des Assurances. Ainsi, on compte parmi eux :

  • les bris de glaces ;
  • les accidents dans un cas de force majeur ;
  • les vols ;
  • les incidents ;
  • les accidents de stationnement sans identification de l’autre partie prenante.

Ainsi, afin de pouvoir calculer votre bonus-malus, il existe quelques règles de calculs. En effet, il est important de noter que lorsque vous souscrivez votre premier contrat, votre coefficient est équivalent à 1. Ainsi, la prime que vous devez payer équivaut au montant estimé en début de contrat. Cependant, s’il n’arrive aucun incident au courant l’année, cette dernière sera réduite de 5%, ce qu’on appelle donc un “Bonus”. Votre coefficient diminuera de 1 à 0.95 pour l’an prochain.

À l’inverse, si vous êtes l’auteur d’un ou plusieurs sinistres, il vous sera transmis en fin d’année un “Malus” équivalant à 25%. Ainsi, si vous venez de souscrire un contrat d’assurance auto, votre coefficient augmentera de 1 à 1.25 pour l’an prochain.

Il est important de notifier qu’un bonus-malus est transmissible d’une compagnie d’assurance à l’autre, ce qui en d’autres termes signifie que changer d’assureur ne vous fera pas bénéficier d’un nouveau quota de coefficient et donc rien ne sert de changer dans l’idée de contourner le processus.

Il existe cependant une réglementation permettant aux conducteurs ayant retrouvé le bon comportement au volant, d’adoucir leur coefficient. En effet afin de ne pas endetter les automobilistes n’ayant plus commis d’infractions sur une période équivalent à deux années, ce dernier se verra alléger son coefficient et donc remis à 1. De plus, pour le conducteur n’ayant jamais commis d’infractions, ces derniers verront en cas de non infractions sur une période de 3 années consécutives une réduction de leur plancher de 0.50.

Quelles sont les meilleures assurances auto malussé ?

Il est parfois difficile de se retrouver parmi toutes les offres disponibles sur le marché des assurances automobiles. Ainsi, nous vous proposons une sélection des assurances auto les moins chères du marché à savoir :

  • Mutuelle de Poitier Assurance : comptez 18€ ;
  • Active Assurance : comptez 20€ ;
  • Car Y : comptez 22€ ;
  • L’Olivier : comptez 24€ ;
  • Amaguiz : comptez 24€ ;
  • Direct Assurance : comptez 25€ ;
  • Allianz : comptez 34€.
Rate this post