revenus locatifs suisse
Immobilier

Que faut-il savoir sur les revenus locatifs des propriétaires de biens immobiliers en Suisse ?

La détention d’un logement génère généralement un revenu immobilier. Ce revenu est dit réel lorsque vous percevez un loyer. On parle de revenu théorique si vous occupez le logement ou le mettez à la disposition de vos proches. Retenez donc que la manière d’imposer ce loyer dépendra non seulement de sa situation géographique, mais également de l’utilisation que vous en faites !

Cas d’un bien immobilier situé dans le canton de Genève

Si vous mettez votre bien en location, le revenu qu’il génère correspond aux loyers que vous encaissez. Dans ce cas, vous devez joindre un compte de gestion à votre déclaration d’impôt. N’hésitez pas à demander de conseil fiscal auprès d’une fiduciaire pour une meilleure gestion de votre patrimoine.

Si vous occupez votre logement ou le mettez à la disposition de vos proches, le revenu de votre bien immobilier correspond à sa valeur locative. Elle varie en fonction de plusieurs facteurs à savoir : la situation du bien, sa surface habitable, son aménagement, son ancienneté, etc. Depuis quelle année, cette valeur est indexée annuellement et communiquée par courrier aux propriétaires au plus tard le 31 mars de chaque année !

Cas d’un bien immobilier situé hors de Genève

Si détenez un bien immobilier hors de Genève et que vous le mettez en location, le revenu locatif correspondant dans ce cas aux loyers que vous percevez. À la déclaration d’impôt, vous devez joindre un compte de gestion.

En général, lorsque vous achetez un bien immobilier en Suisse, vous devez obtenir une attestation de valeur locative auprès des autorités fiscales. À noter que cette attestation doit être jointe à votre prochaine déclaration d’impôt.

S’il s’agit d’un bien immobilier que vous occupez, qui est mis à votre disposition ou à celle de vos proches, son revenu correspond à sa valeur locative en vigueur dans le canton où il se trouve. Pour connaitre cette valeur, rapprochez-vous de l’administration fiscale cantonale.