Tirer une rente ou un revenu en plus de son investissement

Pour devenir rentier, vous devez connaître les principes de base de l’immobilier et investir des montants en fonction de votre capacité financière. Cela vous aidera à couvrir les frais d’acquisition. Pour un investissement immobilier rentable, il est nécessaire de choisir le bien immobilier idéal. Pour ce faire, il faut choisir des petits immeubles situés dans des villes étudiantes ! Les loyers doivent pouvoir couvrir les frais générés par l’investissement immobilier.

Le rentier immobilier : les principes de base

Il est tout à fait possible de devenir rentier immobilier, mais cela ne signifie pas que vous pouvez vivre de vos investissements immobiliers. Il est important d’avoir des revenus en plus de ceux provenant de votre activité principale. Vous pouvez alors envisager de vivre de vos revenus immobiliers. Bien entendu, il est possible de se constituer une rente pour bénéficier d’un revenu supplémentaire à la retraite.

Choisir des biens rentables


La première étape consiste à choisir les bonnes propriétés. Vous entamerez avec des sommes assez raisonnables en fonction de vos capacités supplémentaires.

Il est important de prendre un prêt hypothécaire et de profiter de l’effet de levier d’un prêt immobilier. Si vous optez pour une participation directe, vous devez choisir le type de propriété qui peut être facilement louée dans des lieux de qualité. En tant que rentier immobilier, vous pouvez donc choisir :

  • Studios ;
  • Des logements à proximité des villes étudiantes ;
  • Des propriétés recherchées par les locataires.

Vous devez également faire attention à la taxe foncière. Vous pouvez également trouver plus d’informations sur Jedeclaremonmeuble et entrer dans la rubrique Je déclare mon meublé !

Les meilleurs investissements immobiliers que vous pouvez faire

Les biens dont vous pourrez tirer des revenus sont nombreux. Si vous envisagez d’investir dans un bien immobilier locatif et donc d’acheter un appartement par exemple ou une maison à mettre en location, vous pourrez peut-être tirer un revenu de la location de votre seconde résidence durant la saison.

Vous pouvez également envisager d’investir dans une résidence pour personnes âgées ou une maison de retraite. Vous pouvez même envisager d’investir dans un parking. Les rendements sont intéressants dans les grandes villes.

Enfin, pour les investisseurs qui ne souhaitent pas acheter directement un bien immobilier, ils peuvent choisir des revendeurs de la SCPI.

Comment devenir rentier immobilier ?

Directement ou via une SCPI

Toute personne souhaitant devenir rentier immobilier peut se demander si elle souhaite acheter directement un bien immobilier ou créer une SCI. Ils peuvent détenir des parts en totalité ou avec leurs proches.

La SCI immobilière est susceptible d’être soumise à l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés. La possession d’un bien immobilier par une SCI ne convient pas aux loyers meublés si la SCI est soumise à l’impôt sur le revenu. Si la SCI a une activité commerciale classique, elle sera soumise au droit de l’impôt sur les sociétés.

Vous devez être assisté par un notaire pour rédiger les statuts de la SCI.

Vous pouvez le faire seul ou le déléguer à un professionnel.

Il est possible de choisir le niveau de participation à la gestion de votre portefeuille immobilier. Vous pouvez gérer les travaux, les charges du propriétaire ou encore la recherche de locataires. Vous pouvez également confier certaines tâches à un professionnel.

Une agence immobilière ou une entreprise de gestion vous proposera également une assurance contre les loyers impayés.

Fiscalité : LMNP ou LMP

Concernant le statut de propriétaire meublé, il existe deux régimes : LMNP et LMP. Le bailleur peut bénéficier du statut LMP si le bailleur est inscrit au RCS et si ses revenus ne dépassent pas 23 000 euros.