Finance

Peut-on faire un rachat de crédit de fonctionnaire ?

Un rachat de crédit pour un fonctionnaire représente, en réalité, un regroupement de toutes les mensualités de ses différents prêts, qu’il a fait sous le statut de fonctionnaire, en une seule. Cette procédure permet de faciliter la gestion de ses dettes, mais aussi, de diminuer de la valeur de sa mensualité.

Vous êtes un fonctionnaire et vous voulez effectuer un rachat de crédit ? Nous allons vous expliquer quelques détails à ce propos, et qui pourraient vous être grandement utiles dans votre procédure.

Un crédit spécial dédié aux fonctionnaires

Ce crédit n’est effectivement possible que pour les personnes exerçant dans un poste appartenant à la fonction publique, qu’il soit hospitalier ou territorial. Il a été mis en place pour donner la liberté aux fonctionnaires, qui ne jouissent pas toujours de grandes rémunérations, de regrouper leurs mensualités de crédit pour pouvoir payer ainsi moins cher, malgré une durée plus étendue de la dette.

Il existe plusieurs avantages à ce crédit spécial, en voici une petite liste :

  • mutuelle-salarié incluse ;
  • assurance moins chère ;
  • droit à l’APL ;
  • taux d’emprunt plus élevé.

Pour pouvoir bénéficier de cet emprunt, le fonctionnaire doit d’abord avoir un crédit d’Action Sociale, abrégé PAS. C’est seulement là qu’il peut procéder à une demande de prêt-fonctionnaire, en se rendant au Crédit Foncier français, qui lui seul est disposé à accéder à cette requête.

La mutuelle professionnelle, elle, comme cité précédemment, s’occupera de l’assurance liée au prêt de l’emprunteur. Le rachat de crédit est demandé pour diminuer de la mensualité commune à tous les prêts du fonctionnaire, demande qu’il ne peut faire, qu’une fois son crédit autorisé.

À quoi sert le rachat de crédit pour un fonctionnaire ?

Il s’agit d’une procédure qui procure plusieurs avantages à son demandeur. Il est, en effet, beaucoup plus facile de gérer une seule mensualité que de multiples à la fois, que ce soit sur un plan budgétaire ou administratif. Cependant, il faut prendre les bonnes décisions, car ce groupement de crédits ne devient avantageux que quand le fonctionnaire est criblé d’au moins trois dettes : par exemple, un crédit à la conso, un crédit immobilier et un crédit auto.

La demande et le fonctionnement de la procédure, permettant de racheter ses crédits, ne diffèrent pas des autres catégories sociales. Cette demande peut se faire à plusieurs niveaux, à savoir, auprès d’un établissement de crédit ou d’un établissement bancaire. Le principe est très clair, c’est un remaniement complet de vos prêts pour les regrouper en une seule grande dette, bien sûr, ceux-ci ne diminuent pas de valeur, et comme il est très facile de le deviner, si vous payez moins de mensualités, cela veut forcément dire que la durée sur laquelle s’étendra la dette sera plus importante, néanmoins cela permettra de garder un niveau de vie plutôt stable et inchangé, en plus de vous éviter certaines situations précaires comme le surendettement.

Vous pouvez néanmoins vous rétracter dans un délai de 10 à 15 jours, si vous pensez finalement que vos crédits ne sont pas faits pour être regroupés.

Comment monter le dossier de rachat de crédit-fonctionnaire ?

Il est important de bien préparer son dossier. Il est recommandé de le faire avant même de procéder à la demande pour éviter de le faire à la dernière minute et ainsi oublier des papiers, parfois importants. Votre sérieux et votre image dépendent en grande partie de ce dossier.

Vous devrez fournir toutes les pièces demandées légalement, les plus importantes étant, par exemple, la copie d’une pièce d’identité, que ce soit le passeport ou la carte d’identité, une résidence qui date de moins de six mois, ses fiches de paye ou ses relevés de comptes récents, ses avis d’impôts.

N’hésitez pas à demander l’aide d’un courtier pour qu’il s’occupe du côté administratif de la procédure, à savoir, s’occuper de former le dossier et de présenter la cause aux établissements concernés. Il sera également apte à comparer toutes les offres disponibles et à vous proposer la meilleure et la plus adaptée à votre situation.

Vous n’aurez à rémunérer votre courtier, qu’une fois votre cause aurait été entendue et qu’on vous aurait accordé votre crédit-fonctionnaire-groupé, auquel cas, celui-ci n’aura aucun droit légal à exiger une rémunération financière.

Vous en savez maintenant bien mieux sur les crédits-fonctionnaires en rachat de crédit.