Crédit immobilier : quels sont les critères d’emprunt des banques ?

Parmi les nombreux crédits contractés par les ménages, le crédit immobilier occupe une bonne place. À cet effet, pour l’année 2018, ce sont 31,4 % des foyers suisses qui se sont intéressés à ce type d’emprunt. Cela est assez compréhensible, quand on sait que le prix des logements est assez élevé et dépasse régulièrement les 200 000 francs suisses. Dans ce contexte, il est essentiel de bien s’informer afin d’obtenir un prêt sans trop de tracasseries. Quels sont alors les critères d’emprunt des banques ?

Des revenus fixes et réguliers

C’est l’un des premiers critères pour obtenir un crédit immobilier auprès d’une banque. Il s’agit dans les faits de disposer d’un emploistable (CDI), mais également d’un revenu fixe mensuel. Pour s’en assurer, votre banque vous demande alors les relevés de votre compte bancaire sur les 3 derniers mois. Ici, honnêteté et transparence doivent caractériser votre démarche, afin de ne pas hypothéquer vos chances de bénéficier d’un prêt immobilier.

La capacité d’endettement

Ce critère à lui tout seul peut vous empêcher d’obtenir le crédit initialement demandé. En effet, en vertu de la règle des 33 %, les banques se méfient de valider un crédit auquel le contractant devrait consacrer plus du tiers de ses revenus. Par ailleurs, à ce critère vient se greffer celui du reste à vivre. Ainsi, quand bien même la règle des 33 % est respectée, la banque peut juger de votre inéligibilité à un prêt. En effet, après le paiement de l’échéance de crédit, la somme qu’il vous reste doit pouvoir subvenir convenablement à vos besoins. Enfin, la capacité d’endettement prend également en compte vos autres crédits, notamment celui à la consommation. Découvrez sur le site https://credit-populaire-leman.ch des solutions adaptées à votre situation.

Le fichage et la majorité

En Suisse comme un peu partout dans le monde, pour bénéficier d’un crédit immobilier sans grandes tracasseries, il est important d’être hors portée de tout incident de remboursement antérieur. En outre, la majorité est une condition non négociable. Pour plus de facilité dans vos différentes démarches, n’hésitez pas à demander les services d’un courtier.