Finance

Quelle agence propose un rachat de crédit pour demandeur d’emploi ?

Différents organismes proposent des offres de rachat de crédits avec des caractéristiques différentes que le racheteur doit comparer avant de faire son choix. Il est important de choisir une offre qui saura répondre aux objectifs et aux attentes de celui-ci ainsi qu’aux projets qu’il envisage de concrétiser. Il est important de prendre en compte différents éléments avant de choisir une agence pour le rachat d’un crédit. Ce type de procédure est mis en place afin de mieux gérer ses emprunts.

Le principe du rachat de crédits pour demandeurs d’emploi

Il est possible pour une personne n’ayant pas d’emploi d’effectuer un rachat de crédit, mais seulement si celle-ci se porte garante de répondre à l’emprunt qu’elle a contracté. Par exemple, dans le cas où l’emprunteur est propriétaire d’un logement, il peut l’hypothéquer, garantissant ainsi le remboursement ultérieur du crédit à l’établissement financier. Le rachat de crédits permet également, pour une personne ayant perdu son emploi, de regrouper la totalité de ses emprunts et de diminuer ainsi le taux de ses mensualités et intérêts, lui permettant alors de faire des économies. Il est ainsi possible de rembourser son emprunt le long d’un délai qui est alors beaucoup plus allongé, ce qui permettra ainsi de ne pas être surendetté. En effet, l’allongement de la période de remboursement permet de réduire les différents taux de remboursement, ce qui rendra le remboursement plus accessible aux chômeurs. Ainsi, pour un individu demandeur d’emploi, cela constitue un moyen efficace et intéressant par rapport à sa situation financière.

Le rachat de crédits pour chômeurs par la banque

Il faut rappeler que le rachat de crédits pour une personne demandeuse d’emploi constitue une alternative idéale pour rembourser les emprunts qu’elle a contractés sur une période allongée avec une mensualité réduite. Cependant, la banque qui propose ce type d’offre voit en cette proposition très peu d’intérêt, à moins qu’elle ne réduise pas les mensualités. Celle-ci s’inquiète également de la capacité du chômeur à rembourser ses dettes et elle exige donc de ce dernier qu’il présente l’appui d’un garant lorsqu’il cherche à racheter ses crédits. Ce garant doit posséder une situation financière stable, il doit prendre en charge le remboursement des dettes dans le cas où la personne ayant racheté le crédit ne soit pas en mesure de le faire une fois que l’emprunt dépasse les 33 %. Ce garant doit être un conjoint avec un contrat de travail de durée indéfinie. Il reste néanmoins difficile de convaincre l’établissement financier de permettre un rachat de crédits pour une personne au chômage étant donné que les allocations chômage ne sont pas prises en compte lors du calcul des indemnités. Il est donc très important de fournir à l’établissement financier un bon dossier garantissant à ce dernier le remboursement de la totalité des emprunts contractés par le chômeur. Dans le cas où le chômeur est proche de la retraite et que celui-ci souhaite racheter ce crédit, il est possible de garantir à la banque un pourcentage de sa pension de retraite. Cependant, celui-ci doit néanmoins fournir à la banque une estimation globale de sa retraite, lui permettant de garantir que celle-ci pourrait combler ses emprunts et éviter ainsi toute situation de surendettement et d’être dans l’impossibilité de rembourser ses emprunts.

Les banques de rachat de crédit pour chômeurs

Certaines banques permettent aux personnes demandeuse d’emploi de racheter un crédit bien qu’il s’agisse d’une situation à risque pour l’établissement financier étant donné la possibilité ou plutôt l’impossibilité du racheteur de rembourser son emprunt ainsi que les intérêts que celle-ci perd suite à la réduction des mensualités. Pour cela, les banques imposent aux racheteurs de garantir le remboursement de ces emprunts et d’éviter toute situation de surendettement en présentant un garant avec une situation financière permettant de rembourser les dettes de celui-ci dans le cas où il est incapable de le faire, il s’agit le plus souvent d’un conjoint ou bien d’hypothéquer un bien dont il est le propriétaire. Parmi les établissements financiers qui accordent ce type de rachat, on retrouve :

Cependant, le chômeur doit répondre à certaines conditions imposées par la banque ou l’établissement financier lui garantissant le remboursement de ses emprunts et d’éviter tout surendettement qui constitue une perte pour lui et pour sa banque.

Rate this post